You are here

Harmoniser les télécommunications

Le projet d'appui à l'harmonisation des politiques et des cadres réglementaires en matière de TIC en Afrique subsaharienne (HIPSSA) encourage l'utilisation de politiques et de cadres réglementaires harmonisés dans ce domaine. Il renforce également les capacités humaines et institutionnelles dans ce secteur phare.

Lancé en décembre 2008, le projet est financé conjointement par la Commission européenne et l'Union internationale des télécommunications (UIT).

Il concerne 43 pays d'Afrique subsaharienne et vise à créer les cadres politiques, juridiques et réglementaires permettant l'investissement dans les infrastructures de TIC de la région, selon une approche coordonnée répondant aux besoins des pays de manière complète et rentable.

Les objectifs spécifiques du projet HIPSSA sont les suivants:

  • développer et promouvoir les politiques et les orientations de marché pour les TIC dans chaque pays;
  • soutenir les organisations régionales et les groupements économiques sous-régionaux afin de développer et de valoriser l'utilisation de politiques et de réglementations harmonisées;
  • développer les capacités humaines et institutionnelles du secteur des TIC grâce à la formation, à l'éducation et au partage de connaissances.

 Travail et résultats

 Le projet a publié sa première étude fin 2009: "Harmonisation réglementaire des TIC: étude comparée des initiatives régionales".

Parmi les projets en cours, citons:

  • une évaluation et une mise à jour de la politique et du cadre juridique régional de la Communauté de développement de l'Afrique australe (CDAA);
  • la transposition des actes communautaires de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et du traité sur l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA);
  • des ateliers de formation pour la création d'équipes informatiques d'intervention d'urgence (CERT);
  • l'élaboration de législations modèles de la Communauté économique des États d'Afrique centrale (CEDEAC) et la transposition des directives de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC).

Les priorités pour les futurs projets sont les suivantes:

  • coordination de la fréquence transfrontalière;
  • services et accès universels;
  • cyber-sécurité;
  • interconnexions: modèles de coûts, itinérance et accès;
  • câbles sous-marins;
  • analogie de la migration de la diffusion numérique;
  • collecte de statistiques.


Le projet HIPSSA succède à d'autres efforts dans ce domaine, notamment le livre vert de l'UIT sur les politiques de télécommunication pour l'Afrique (1996) et le cadre de référence pour l'harmonisation des politiques et réglementations des technologies de l'information et de la communication en Afrique (2008).