You are here

Faire le tour du circuit: interconnexion des réseaux électriques méditerranéens

Le cercle méditerranéen pour l'électricité, MedRing, vise à interconnecter les réseaux de transmission électrique euro-méditerranéens de 22 pays du bassin méditerranéen.

MedRing regroupe les réseaux électriques de l'Espagne au Maroc, en passant par l'ensemble de l'Afrique du Nord jusqu'au Levant et à la Turquie. De la Turquie, le cercle refera le lien avec le réseau européen via la Grèce.
 

L'objectif du projet est de renforcer la sécurité énergétique de la région euro-méditerranéenne tout en renforçant l'efficience des flux électriques à moindre coût et en utilisant moins de centrales, la demande d'électricité devant connaître, ces prochaines années, une augmentation rapide au sud et à l'est de la Méditerranée.
 

Diversifier les sources d'énergie, assurer la fourniture

MedRing fait suite aux développements récents de la politique communautaire visant à diversifier les sources d'énergie primaires de fourniture d'électricité pour y inclure des sources renouvelables, notamment grâce au potentiel solaire et éolien énorme de la région méditerranéenne. Par ailleurs, le projet découle de la directive sur les sources d'énergie renouvelables de 2009, qui permet aux États membres de l'UE d'importer de l'électricité de sources renouvelables de pays tiers.
 

Les réseaux électriques de certains des 22 pays – notamment Maroc-Espagne, Maroc-Algérie-Tunisie et Libye-Égypte – sont déjà interconnectés. Des tests de connexion ont notamment été menés entre la Tunisie et la Libye et entre la Turquie et le réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d'électricité. Vous trouverez ici une vue d'ensemble de la situation actuelle.
 

En avril 2010, une étude spéciale a identifié les ultimes lacunes de MedRing et les moyens de compléter le circuit. La Commission européenne devrait publier dans les prochains mois une communication établissant un plan permettant d'y remédier.