You are here

La Commission européenne propose une nouvelle «Alliance Afrique-Europe pour des emplois et des investissements durables»

Partager

Date de publication: 
12/09/2018

État de l'Union 2018

Le 12 septembre 2018; à l'occasion de son discours annuel sur l'état de l'Union, le président Jean-Claude Juncker a proposé une nouvelle «Alliance Afrique-Europe pour des emplois et des investissements durables», visant à fortement dynamiser les investissements privés en Afrique, à renforcer les échanges, à créer des emplois et à investir dans l'éducation et les compétences. Le paquet adopté aujourd'hui repose sur les engagements pris lors du sommet Union africaine - Union européenne qui s'est tenu en novembre dernier à Abidjan et durant lequel les deux continents ont décidé de renforcer leur partenariat. Il expose les principaux volets d'action en faveur d'un programme économique renforcé pour l'UE et ses partenaires africains. C'est pourquoi la Commission européenne propose aujourd'hui plusieurs solutions face aux défis et aux opportunités d'investissement en Afrique, telles que présentées dans la Communication adoptée ce jour.

Le président Jean-Claude Juncker s'est exprimé en ces termes: «L'Afrique n'a pas besoin de charité, elle a besoin de partenariat équilibré, d'un vrai partenariat. Et nous, Européens, avons besoin au même titre de ce partenariat. La Commission propose aujourd'hui une nouvelle Alliance entre l'Afrique et l'Europe, une alliance pour des investissements et des emplois durables. Cette alliance – telle que nous l'envisageons – permettrait de créer jusqu'à 10 millions d'emplois en Afrique au cours des cinq prochaines années».

Le commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, M. Neven Mimica, a quant à lui déclaré: «Cette Alliance consiste à mobiliser les investissements privés et à exploiter les immenses possibilités qui peuvent procurer des avantages aussi bien à l'économie africaine qu'à l'économie européenne. Il s'agit de renforcer notre partenariat et de peser de tout notre poids pour soutenir les initiatives africaines, comme la zone continentale africaine de libre-échange.»

Historique du dossier

La proposition de la Commission en faveur d'une «Alliance Afrique - Europe pour des investissements et des emplois durables» fait partie d'un paquet qui comprend notamment une proposition sur une architecture financière plus efficiente pour les investissements hors de l'Union européenne, qui soutiendra également de nouveaux investissements en Afrique. Sous la direction du président Juncker, l'UE renforce son partenariat avec l'Afrique, notamment au moyen de nouveaux outils innovants, qui s'ajoutent aux instruments de coopération classiques, tels que le plan d'investissement extérieur