You are here

Erasmus+ : L'UE encourage la participation des étudiants et employés d'universités africains en 2019

Date de publication: 
19/09/2019

L'UE a investi 17,6 millions d'euros supplémentaires pour aider plus de 8 500 étudiants et employés africains nouvellement sélectionnés à prendre part au programme Erasmus+ en 2019.

Les résultats de l'appel Erasmus+ 2019 portent le nombre total d'échanges entre l'Afrique et l'Europe à environ 26 000 depuis le début du programme en 2014 et sont en bonne voie d'atteindre l'objectif de soutenir 35 000 personnes à l'horizon 2020, comme annoncé par l'Alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables. Cette année, plus de 8 500 étudiants et employés universitaires africains et plus de 4 500 de leurs homologues européens bénéficieront d'échanges dans 53 pays africains et dans les 34 pays européens qui participent au programme Erasmus+. Les étudiants pourront rester à l'étranger jusqu'à un an, tandis que les échanges de personnel dureront jusqu'à deux mois.

Investir dans le capital humain en investissant dans l'éducation et les compétences est l'une des pierres angulaires de l'Alliance Afrique-Europe, qui vise à faire passer le partenariat de l'UE avec l'Afrique au niveau supérieur. Pour y parvenir, la Commission propose de stimuler les investissements, d'attirer davantage d'investisseurs privés, de soutenir l'éducation et le développement des compétences pour l'employabilité, ainsi que de stimuler le commerce et d'améliorer le climat commercial.

Erasmus+ est le programme de l'Union européenne pour l'éducation, la formation, la jeunesse et le sport pour la période 2014-2020. Erasmus+ finance la mobilité académique et de la jeunesse, ainsi que la coopération entre l'Europe et d'autres régions du monde, y compris l'Afrique, où le programme soutient des activités étroitement liées aux priorités de l'UE en matière de coopération politique sur le continent. Les pays africains peuvent prendre part à Erasmus+ en qualité de pays partenaires depuis 2014.