You are here

Alliance Afrique-Europe : démarrage des premiers projets

Partager

Date de publication: 
18/12/2018

Trois mois à peine après le lancement de l’Alliance Afrique-Europe, la Commission européenne dévoile les premiers progrès accomplis en matière de stimulation des investissements et de création d’emplois en Afrique.

Antonio Tajani, President of the European Parliament; Paul Kagame, President of Rwanda and Chairman of the African Union for 2018; Sebastian Kurz Chancellor of Austria; Moussa Faki, Chairperson of the African Union Commission; and European Commission President Jean-Claude Juncker
Antonio Tajani, President of the European Parliament; Paul Kagame, President of Rwanda and Chairman of the African Union for 2018; Sebastian Kurz Chancellor of Austria; Moussa Faki, Chairperson of the African Union Commission; and European Commission President Jean-Claude Juncker

Le forum de haut niveau Afrique-Europe s’est tenu le 18 décembre à Vienne, organisé conjointement par la présidence autrichienne de l’UE, et notamment Sebastian Kurz, chancelier autrichien, et par Paul Kagame, président du Rwanda et président de l’Union africaine. Le forum a réuni des dirigeants européens et africains, des PDG d’entreprises internationales, des innovateurs, des start-up et diverses parties prenantes. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a réitéré l’ambition européenne d’établir un partenariat authentique et équilibré, sur un pied d’égalité, entre l’Afrique et l’Europe et a présenté les premiers résultats de l’Alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables trois mois à peine après son lancement.

 

 

Annoncée par le président Juncker dans son discours sur l’état de l’Union 2018, l’Alliance Afrique-Europe vise à approfondir les relations économiques et commerciales entre les deux continents afin de créer des emplois et une croissance durables. Celle-ci s’articule autour de quatre domaines clés. Trois mois plus tard, les travaux sont déjà bien entamés dans chacun de ces domaines. De nouveaux projets, ainsi que les résultats et les progrès réalisés par rapport aux objectifs de l’Alliance ont été dévoilés.

La collaboration étroite entre les deux parties est une composante clé de l’Alliance Afrique-Europe. Des groupes de travail conjoints ont été mis sur pied dans les domaines de l’agriculture, de l’économie numérique et de l’énergie.