You are here

Programme de soutien à l’Union africaine III (PSUA III)

Soutenir la capacité institutionnelle et administrative au sein de l’Union africaine (UA) et soutenir la mise en œuvre effective de la feuille de route de la stratégie commune UE-Afrique (JAES) par la Commission de l’UA.

En un coup d’oeil

Budget total: 
€ 52 800 000
Contribution de la Commission européenne: 
€ 45 150 000
Plan d’action anuelle: 
Action Document: 

L’Union africaine (UA) est le principal partenaire politique et institutionnel de l’Union européenne (UE) au niveau panafricain. L’UA, et plus particulièrement la Commission de l’Union africaine (CUA), joue un rôle essentiel dans un certain nombre de domaines clés, tels que le renforcement de la paix et de la sécurité sur le continent, la gestion du processus d’intégration continentale, la coordination de la mise en œuvre du partenariat commun Afrique-UE (le partenariat), et fait office d’interlocuteur sur les problématiques mondiales.

Cette troisième phase du soutien budgétaire à l’UA est financée par l’UE dans le cadre du programme d’action annuel 2015 du Programme panafricain au titre de l’Instrument de coopération au développement (ICD).

L’objectif général du programme est de soutenir le renforcement de l’intégration et du développement durable en Afrique, tel que prévu dans la vision et la mission de l’Union africaine (UA). Son objectif spécifique est de soutenir la Commission de l’Union africaine (CUA) dans le cadre de la création et du maintien de la capacité institutionnelle et de gestion à adopter, de manière opportune, effective et efficace, ses propres stratégies contribuant à la mise en œuvre de la feuille de route de la JAES.

Les principales activités s’articulent autour de deux domaines principaux :

  • Renforcement du dialogue politique UE-UA et de l’efficacité du travail de la Commission de l’Union africaine : soutenir le personnel sous contrat de courte durée au sein des services horizontaux de la CUA, établir une plateforme pour le dialogue sur le travail afin de discuter des résultats et des objectifs stratégiques, soutenir le processus de restructuration de la CUA, concevoir et mettre en œuvre une stratégie d’apprentissage et de développement et soutenir les conclusions et recommandations de l’évaluation institutionnelle ;
  • Mise en œuvre effective de la feuille de route de la stratégie commune UE-Afrique 2014-2017 : soutenir l’engagement de la CUA dans des cadres stratégiques tels que le programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA), le programme détaillé pour le développement de l’agriculture africaine (PPDAA) ou l’architecture africaine de la gouvernance (AAG) ; soutenir des activités dans des domaines tels que l’éducation, la migration, les sciences et la technologie ; fournir une expertise technique pour favoriser l’établissement d’une zone de libre-échange commune ; soutenir la mise en œuvre des résultats de la conférence de Paris sur le climat de 2015 et bien plus encore.