You are here

Mécanisme de soutien aux infrastructures Union européenne (UE)-Afrique

© European Commission - Peter Beck Christiansen
© European Commission - Peter Beck Christiansen

Faciliter la mobilisation de ressources pour investir dans les infrastructures dans les domaines de l’eau, de l’énergie, du changement climatique, du transport et des technologies de l’information et de la communication (TIC).

Le domaine des infrastructures a récemment permis de doubler les résultats en termes de croissance en Afrique et dispose du potentiel pour y contribuer davantage à l’avenir. Dans ce contexte, le 4e Sommet UE-Afrique d’avril 2014 a convenu de poursuivre la coopération et les actions dans ce domaine. L’objectif de ce programme est de contribuer à la mise en œuvre efficace et efficiente du programme de la stratégie commune Afrique-UE (JAES) 2014-2017 relatif aux infrastructures dans les domaines de l’eau, de l’énergie, du changement climatique, du transport et des technologies de l’information et de la communication (TIC). Un guichet unique permettra de garantir la coordination horizontale et sectorielle des infrastructures.

Ce projet est financé dans le cadre du programme d’action annuel 2014 du Programme panafricain au titre de l’instrument de coopération au développement (ICD). Il est mis en œuvre par la Commission européenne, la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH et l’Agence suédoise de coopération internationale pour le développement (SIDA).

L’objectif global du projet est de contribuer à la mise en œuvre efficace et efficiente du programme de la stratégie commune Afrique-UE (JAES) 2014-2017 relatif aux infrastructures dans les domaines de l’eau, de l’énergie, du changement climatique, du transport et des technologies de l’information et de la communication (TIC). Son objectif spécifique est d’aider à améliorer l’accès aux réseaux d’infrastructures intégrés régionaux et continentaux dans les domaines de l’eau, de l’énergie, du changement climatique, du transport et des TIC en garantissant la coordination horizontale et sectorielle des infrastructures grâce à un guichet unique. Le programme offre en outre une base dont le Groupe de référence sur les infrastructures, établi dans le cadre du plan d’action JAES précédent et confirmé à l’occasion du 4e Sommet UE-Afrique, peut s’inspirer pour mettre au point sa coordination transsectorielle.

Les principales activités du programme sont les suivantes :

  • le soutien stratégique et logistique des processus de base, y compris l’élaboration et le respect d’une feuille de route relative à la mise en œuvre du volet consacré aux infrastructures et l’organisation de rencontres entre l’Afrique et l’UE dans le cadre de la stratégie commune ;
  • des conseils et un soutien techniques grâce à l’élaboration de concepts et de propositions sectoriels/horizontaux, et une assistance technique dans les études générales et les analyses stratégiques ;
  • la communication et la diffusion ;
  • la complémentarité dans le dialogue stratégique et l’engagement des parties prenantes, notamment par l’élaboration et la mise en œuvre d’un concept relatif à la participation des parties prenantes ;
  • le renforcement des capacités des homologues africains grâce au détachement de personnel auprès des organisations concernées, et la formulation de conseils spécifiques.