You are here

Contribution à la facilité d’investissement pour l’Afrique en l’appui de l’intégration économique continentale en Afrique

© European Commission
© European Commission

Contribuer à la réduction de la pauvreté et au développement économique durable et inclusif grâce à l’intégration économique à travers l’Afrique, en mettant l’accent sur l’amélioration des infrastructures continentales.

L’action vise à aider l’Afrique à remédier au déficit d’infrastructures qui entrave la compétitivité. Cette action est conforme aux stratégies et/ou aux plans directeurs continentaux [tels que le programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA)] appelant à des investissements en faveur du développement d’infrastructures de transport et d’énergie plus intégrées afin de stimuler la croissance et l’interconnexion continentale.

Ce programme est financé par l’Union européenne (UE) dans le cadre du programme d’action annuel 2017 du Programme panafricain au titre de l’Instrument de coopération au développement (ICD).

Ce projet vise à contribuer à la réduction de la pauvreté et au développement économique durable et inclusif en Afrique grâce à l’intégration économique continentale, en mettant l’accent sur l’amélioration des infrastructures économiques. Le projet soutient, entre autres, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, les technologies de l’information et des communications (TIC) en tant que catalyseurs intersectoriels au sein des sous-secteurs, les corridors de transport sûrs et intégrés et une meilleure gestion des ressources en eau ainsi que le renforcement du lien eau-énergie-alimentation.

La contribution à la facilité d’investissement pour l’Afrique vise à soutenir une réserve de projets d’infrastructures durables et bancables, suffisamment préparés et prêts à être financés, conformément aux priorités panafricaines en matière d’infrastructures. Les projets spécifiques soutenus seront mis en œuvre sous la direction des principales institutions financières.

Le soutien de l’UE portera sur des projets à dimension continentale qui peuvent produire des résultats de manière rapide et efficace dans les secteurs du transport, de l’énergie, de l’eau et des technologies de l’information et de la communication (TIC). Pour tous les sous-secteurs susmentionnés, les investissements se concentreront en particulier sur les principaux corridors conformément aux priorités du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA) assurant une couverture continentale ou l’interconnexion des réseaux au niveau interrégional, dans le but de favoriser l’intégration et, à terme, une croissance génératrice d’emplois.

En outre, les fonds de cette contribution à la facilité d’investissement pour l’Afrique peuvent être utilisés pour réaliser les études nécessaires au développement et à la finalisation des projets d’investissement les plus prometteurs en explorant les mécanismes de financement traditionnels et innovants. Le travail préparatoire peut comprendre des études de préfaisabilité, de faisabilité et de conception détaillées ou des études complémentaires (environnementales/sociales) ou la mise à jour d’études existantes.