You are here

Bourses de recherche de l’Union africaine II

Renforcer la collaboration entre l’Afrique et l’Union européenne (UE) en matière de recherche et d’innovation (R&I) et fournir un accès équitable au financement de la recherche aux candidats issus d’Afrique et d’Europe.

Dans la foulée du succès de la première phase (20 projets soutenus par 54 réseaux de coopération), cette seconde phase offre des fonds à la Commission de l’Union africaine (CUA) pour organiser des appels à propositions de projets de recherche collaborative (le premier appel concerne « l’intensification durable » de l’agriculture) conformément aux priorités du dialogue de haut niveau Afrique-UE sur la recherche et l’innovation. Ce programme est financé dans le cadre du programme d’action annuel 2014 du Programme panafricain au titre de l’Instrument de coopération au développement (ICD).

Les bourses de recherche de l’Union africaine II financent la Commission de l’Union africaine (CUA) pour organiser des appels à propositions dans le but général d’améliorer les capacités en matière de recherche scientifique et technologique et la collaboration internationale entre l’Europe et l’Afrique et au sein de l’Afrique. Des répercussions sont attendues sur le développement durable et la réduction de la pauvreté. Plus précisément, l’action compte deux objectifs parallèles :

  • soutenir les activités communes en matière de R&I qui répondent aux principaux problèmes rencontrés par les pays africains et contribuent à leur développement durable (y compris la lutte contre le changement climatique) et à leur lutte contre la pauvreté, tout en respectant les questions éthiques et l’égalité hommes-femmes ;
  • développer la capacité de la CUA à concevoir, mettre en œuvre et suivre les programmes de financement de la R&I et établir la base d’un programme-cadre africain efficace, crédible et réputé pour la R&I qui pourrait attirer des fonds supplémentaires d’autres sources [États membres de l’Union africaine (UA) et autres partenaires et donateurs].

L’initiative s’intéresse au financement des projets transnationaux à plusieurs partenaires de R&I abordant les priorités décidées conjointement par la CUA et l’UE. Par exemple, le premier appel à propositions sur le thème « l’élimination de la faim et la garantie de la sécurité alimentaire et nutritionnelle » a été déterminé par le dialogue de haut niveau UE-Afrique sur la science, la technologie et l’innovation.

Les projets sélectionnés devraient aboutir à des résultats, à de nouveaux produits, à des services et à des conseils stratégiques qui contribueront au développement socio-économique de l’Afrique, tout en respectant, dans la manière d’effectuer les recherches, les questions éthiques et les questions d’égalité entre les hommes et les femmes.