Développer des sources d'énergies renouvelables pour l'Afrique

Développer des sources d'énergies renouvelables pour l'Afrique

La collaboration fructueuse entre les Pays-Bas et l'Allemagne intitulée Energising Development, ou EnDev, investit dans le développement de sources d'énergies renouvelables en Afrique en vue de garantir aux populations privées d'énergie un accès fiable à l'énergie durable.

Bien que l'Afrique dispose de vastes sources d'énergies fossiles et renouvelables, seuls vingt pour cent de la population du continent bénéficient d'un accès direct à l'électricité. Dans certaines zones rurales, quatre personnes sur cinq sont dépourvues de toute source d'énergie. L'accès aux services énergétiques est donc crucial pour lutter contre la pauvreté et atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement. L'initiative EnDev, qui a été lancée en 2004 dans le but d'approvisionner les pays en développement en énergies renouvelables, a déjà fourni un accès à l'électricité à 3,72 millions de personnes et soutenu 24 projets dans 21 pays. Le gouvernement néerlandais a désormais libéré 500 millions d'euros supplémentaires spécialement destinés à l'Afrique, dont 68 millions sont consacrés à des projets axés sur les énergies renouvelables en Afrique. Il entend offrir un accès fiable à l'énergie durable à au moins 2,5 millions d'Africains supplémentaires.
 

Une approche multidimensionnelle

EnDev accroîtra la disponibilité énergétique et l'accès à quatre types d'énergie. L'énergie nécessaire à la cuisine est essentielle. En Afrique, la majorité des aliments sont préparés au-dessus d'un feu ouvert. Cette solution est inefficace, contribue au réchauffement climatique et constitue un danger sanitaire et une source de pollution. Par conséquent, EnDev met en place des marchés autonomes qui offrent des cuisinières améliorées ou un accès à des combustibles de cuisson en Éthiopie, au Bénin, au Mali, au Kenya, au Sénégal et en Ouganda.
 

L'éclairage constitue la priorité suivante. Les plans dans ce domaine consistent à améliorer ou à installer des systèmes d'électrification rurale ou domestique au Bénin, en Éthiopie, au Mali, au Mozambique, en Ouganda et dans la région subsaharienne, qui s'appuient dans la mesure du possible sur des sources durables, telles que l'énergie solaire. Au Mali, EnDev a mis en place des stations de recharge photovoltaïque de batteries dans sept municipalités rurales, permettant ainsi aux ménages de recharger des batteries de voiture afin d'obtenir de l'énergie pour leur usage domestique. Bien que leur mise en place soit coûteuse, les stations de recharge fonctionnant à l'énergie solaire ont un intérêt sur le plan économique dans les régions éloignées, à faible revenu et dépourvues de sources d'énergie alternatives.
 

L'énergie joue également un rôle essentiel pour le développement d'une bonne infrastructure sociale, en fournissant de l'électricité aux hôpitaux, aux écoles et aux établissements communautaires. EnDev finance des projets pour améliorer l'approvisionnement en énergie de ces régions au Bénin, en Éthiopie, au Ghana, au Kenya et au Rwanda, entre autres.
 

Le dernier aspect auquel EnDev s'intéresse est la génération de revenus. Celle-ci s'appuie sur l'énergie, que ce soit pour faire tourner des moteurs pour procéder à la récolte ou pour fournir des machines à emballer aux usines. Les projets dans ce domaine, financés par EnDev, auront pour effet ultime de stimuler l'économie, d'accroître la stabilité et de réduire la pauvreté dans toute l'Afrique.