Desertec - exploiter les possibilités offertes par l'énergie solaire du Sahara

Desertec - exploiter les possibilités offertes par l'énergie solaire du Sahara

L'initiative industrielle DESERTEC vise à exploiter l'énorme potentiel d'énergie solaire du Sahara à l'aide d'un projet pilote qui prévoit l'implantation, au Maroc, de systèmes d'énergie solaire, de systèmes photovoltaïques et de fermes éoliennes sur 17 000 km2 du désert du Sahara.

Cette initiative a été officiellement lancée en juillet 2009 par un consortium de 12 entreprises européennes, en collaboration avec le gouvernement marocain. En exploitant les énergies solaire et éolienne dans les déserts d'Afrique du Nord, l'initiative s'inspire du concept Desertec, qui a été lancé sous les auspices du Club de Rome et de la Coopération transméditerranéenne pour l'énergie renouvelable (TREC) allemande. Basé à Munich, en Allemagne, le réseau d'entreprises devrait être élargi progressivement afin d'inclure d'autres entreprises du nord et du sud de la Méditerranée.
 

En tant qu'entreprise du secteur privé, Desertec est en position de travailler en coopération avec des acteurs politiques ou institutionnels internationaux à tous les niveaux tels que le Plan solaire méditerranéen (PSM) ou le Fonds pour les technologies propres (FTP) de la Banque mondiale, qui visent à développer les marchés pour permettre la production et le transport d'énergie durable à large échelle.
 

Une coopération internationale pour une énergie plus propre  

L'initiative industrielle Desertec bénéficie du soutien de la Fondation Desertec, dont l'objectif est de créer une alliance mondiale capable d'assurer la sécurité de l'approvisionnement énergétique, de favoriser le développement économique et de stabiliser le climat dans le monde. La fondation travaillera avec les gouvernements nationaux et des entités politiques telles que l'UE en vue de créer le cadre législatif et réglementaire adéquat pour encourager les innovations de Desertec. La Fondation Desertec est établie à Berlin, en Allemagne, et a été créée par la TREC, avec le soutien de Son Altesse Royale le prince Hassan bin Talal et de l'association allemande du Club de Rome.
 

Cette initiative a un impact potentiel considérable. En six heures, les déserts de notre planète reçoivent plus d'énergie que l'humanité entière n'en consomme dans toute une année. Le désert du Sahara est pratiquement inhabité et se trouve à proximité de l'Europe. On espère que le Sahara puisse un jour couvrir 15 % des besoins en électricité de l'Europe. Le transport de l'électricité serait assuré par un grand réseau de câbles de courant continu à haute tension (MedRing). Le projet pilote de l'initiative industrielle Desertec au Maroc ne constitue donc qu'un pas dans cette direction.
En effet, les déserts africains reçoivent suffisamment d'énergie pour alimenter non seulement l'Afrique et l'Europe, mais le monde entier.
 

Si l'Afrique était en position de récolter ne fusse qu'une infime partie de l'énergie solaire qui frappe ses déserts, elle pourrait non seulement répondre à ses besoins énergétiques immédiats, mais aussi disposer de suffisamment d'énergie pour exploiter ses vastes ressources minérales à l'échelle locale.