L’UE apporte son soutien afin de renforcer le système africain des droits de l’homme

L’UE apporte son soutien afin de renforcer le système africain des droits de l’homme

Mercredi, 11 Janvier, 2017

Le 11 janvier 2017, dans la foulée du 12e dialogue UA-UE sur les droits de l’homme, l’UE a signé un contrat de subvention de 1,8 million d’euros avec le Parlement panafricain (PAP).

L’initiative fait partie d’une série de cinq projets financés par l’UE dans le cadre d’une action de 10 millions d’euros destinée à «Renforcer le système africain des droits de l’homme» au titre du Programme panafricain (PanAf).

La «cérémonie de signature» de cette subvention a eu lieu à Bruxelles en présence de M. Roger Nkodo Dang, président du Parlement panafricain, de Koen Doens, directeur en charge de la coordination du développement pour l’Afrique orientale et australe au sein de la Commission européenne, et de Michael Gahler, député européen et président de la Délégation pour les relations avec le PAP. Le principal objectif de cette initiative consiste à garantir que tous les États membres de l’UA ratifient, intègrent et mettent en œuvre les instruments juridiques de l’UA dans le domaine de la bonne gouvernance et des droits de l’homme.

La coopération avec les Communautés économiques régionales (CER), les parlements nationaux et régionaux et la Commission de l’Union africaine (CUA) est essentielle pour atteindre efficacement cet objectif grâce aux fonctions de surveillance, de conseil et de consultation du PAP. Le contrat couvre également la coopération avec le Parlement européen (PE) et l’élaboration de lois types dans le domaine de la bonne gouvernance et des droits de l’homme. Les autres contrats de subvention ont été signés avec le Comité africain d’experts sur les droits et le bien-être de l’enfant (CAEDBE), la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) et la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP). Enfin, un dernier contrat prévoit le soutien d’une équipe d’assistance technique à ces quatre contrats thématiques.

Plus d’informations: Communiqué de presse conjoint