Le séminaire sur la politique de l’Union Africaine (UA) en matière d’affaires commerciales et de droits de l’homme se tiendra à Addis-Abeba

Le séminaire sur la politique de l’Union Africaine (UA) en matière d’affaires commerciales et de droits de l’homme se tiendra à Addis-Abeba

Lundi, 20 Mars, 2017

Les 21 et 22 mars 2017, un avant-projet de cadre politique de l’UA sur les affaires commerciales et les droits de l’homme sera examiné dans la capitale africaine de l’Éthiopie, Addis-Abeba, au siège de la Commission de l’Union africaine.

À cette occasion, le projet de texte sera présenté à l’ensemble des représentants des États membres de l’UA, des communautés économiques régionales et des institutions nationales des droits de l’homme, ainsi qu’à des acteurs du monde des affaires et d’autres intervenants, dans le but d’intégrer leurs suggestions et commentaires en vue de la validation du projet de texte. Le projet sera ensuite présenté aux instances décisionnelles de l’UA pour examen et adoption. Les intervenants devront également s’entendre sur un plan d’action pour la diffusion et l’application du cadre politique.

L’évènement débutera par les déclarations du département des affaires politiques de l’UA et de la délégation de l’UE auprès de l’Union africaine qui seront succédées par trois sessions au cours desquelles les processus, éléments indicatifs, ressources et acteurs impliqués dans le cadre politique seront présentés et discutés.

L’objectif principal de cet évènement est de faciliter l’élaboration de l’avant-projet du cadre politique de l’UA sur les affaires commerciales et les droits de l’homme, en intégrant la contribution et les commentaires de représentants des États-membres, de la société civile, du monde des affaires et d’autres intervenants impliqués afin de valider le projet en vue de sa présentation aux organes décisionnels de l’Union africaine pour examen et adoption. 

Contexte

Les affaires commerciales et les droits de l’homme sont devenus des secteurs thématiques en pleine évolution engendrant d’importantes répercussions sur les droits de l’homme au travail en Afrique. L’Afrique est actuellement le continent qui enregistre la plus rapide croissance au monde et son PIB devrait augmenter au cours des dix prochaines années, vu des investissements étrangers directs qui continuent de progresser. De nombreux pays africains disposent de richesses considérables en ressources naturelles extractibles et le continent demeure la principale source de minéraux du reste du monde.

Ces avancées constituent une occasion idéale pour promouvoir l’intégration des lignes directrices des droits de l’homme dans les cadres de gouvernance régionaux, étatiques et commerciaux afin de remédier au problème des droits de l’homme au travail en Afrique.

Pour plus d’information :

M. John Ikubaje| Haut responsable du gouvernement au département des affaires politiques | Commission de l’Union africaine | Tel :  +251 0923208041| E-mail  :  Gbodij@africa-union.org

Communiqué de presse précédant l’évènement disponible ici.

Communiqué de presse après l’évènement disponible ici.