L’AMISOM entretient l’espoir d’un avenir meilleur

L’AMISOM entretient l’espoir d’un avenir meilleur

Lundi, 31 Octobre, 2016

Grâce à l’intervention de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM), une paix relative est revenue à Mogadiscio. Les entreprises, la construction et les finances prospèrent pour la première fois en 20 ans, selon un documentaire de l’Union africaine, Somalie – Une nation qui renaît.

L’AMISOM, qui a été créée par l’Union africaine en 2007 en partenariat avec les institutions de sécurité somaliennes, est avant tout chargée de contrer la menace représentée par Al-Shabaab et d’instaurer un climat propice à la prospérité des organisations politiques et sociales du pays. Ces efforts portent leurs fruits. Le documentaire montre de petites entreprises qui commencent à émerger et revient sur les progrès considérables accomplis dans les domaines de l’éducation et des soins de santé.

Le soutien de l’UE essentiel à la réussite

Ces avancées ont été réalisées grâce au soutien essentiel de l’Union européenne. «L’Union européenne est indispensable à toutes les activités et opérations entreprises par l’AMISOM en Somalie, grâce à sa Facilité de soutien à la paix pour l’Afrique,» déclare l’ambassadeur Francisco Caetano Jose Madeira, représentant spécial de la présidente de la Commission de l’Union africaine pour la Somalie (RSPC), dans la vidéo.

L’UE est le principal soutien de la stabilité en Somalie. Son aide ne se limite pas au financement. Le renforcement des capacités fourni par la mission de formation militaire en Somalie (EUTM Somalia) de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) depuis 2010 a également permis aux soldats somaliens d’être formés, ce qui a amélioré la sécurité dans la capitale.

Ces efforts de stabilisation ont permis de réaliser des avancées significatives en matière de gouvernance. Pour sa part, l’AMISOM a contribué à préparer le terrain pour mettre en place les institutions du gouvernement fédéral au niveau régional dans le pays.

 

L’ambassadeur de l’UE en Somalie, Michele Cervone d’Urso, souligne qu'au cours des trois dernières années, de nouvelles administrations ont vu le jour: «Nous avons des États fédérés qui sont créés, nous aurons des élections. … la plus grande réussite de l’AMISOM a été de créer de l’espace pour les partenaires, non seulement l’UE – mais nous tous - afin de véritablement s’engager et de soutenir le peuple somalien et les institutions.»

Tourné vers l’avenir

Lorsque la mission de l’AMISOM prendra fin, elle devra laisser un pays solide et fort derrière elle et s’assurer qu’il ne retombera pas dans le conflit. Ici aussi, l’UE a travaillé avec toutes les parties prenantes pour garantir le maintien de la stabilité.

En conclusion, le président somalien, Hassan Sheikh Mohamoud, insiste sur le fait que son pays regorge de ressources et qu’il offre de nombreuses opportunités. «Nous mettons en place le cadre juridique pour les investissements» a-t-il ajouté.