Declaration du 4e Sommet Afrique-Europe de la Jeunesse

Declaration du 4e Sommet Afrique-Europe de la Jeunesse

Lundi, 06 Novembre, 2017

Au cours de trois jours de débats animés lors du 4e Sommet Afrique-Europe de la jeunesse à Abidjan, les participants ont établi une déclaration à soumettre aux chefs d'État et de gouvernement à l’occasion du 5e Sommet UA-UE de novembre.

Du 9 au 11 octobre, les membres des organisations de jeunesse d’Afrique et d’Europe, y compris les représentants de la diaspora africaine, ont établi des priorités politiques du point de vue des jeunes.

«Investir dans la jeunesse est la condition préalable à la construction d’un avenir durable»

Sélectionné parmi plus de 7 500 candidats, un groupe de 120 jeunes motivés d’Afrique et d’Europe a élaboré une solution à des questions importantes pour les jeunes des deux continents. Leurs recommandations conjointes se concentrent sur les six domaines thématiques: l’éducation et les compétences, la paix et la sécurité, la gouvernance et l’inclusion, l’environnement et le climat, les entreprises et la création d’emplois, et la culture et les arts.

Dans leur déclaration, les représentants des jeunes appellent les chefs d'État et de gouvernement de l’UA et de l’UE à travailler collectivement pour soutenir et promouvoir l’éducation, le développement des compétences, la mobilité et l’accès aux marchés, la participation des jeunes et l’accès des jeunes aux droits. Les recommandations soulignent la nécessité d’offrir aux jeunes un environnement adéquat afin qu’ils puissent atteindre leur plein potentiel et avoir un impact positif sur leurs sociétés.

En ce qui concerne l’éducation et les compétences, les jeunes Africains et Européens s’expriment en faveur de la reconnaissance des compétences acquises au moyen d’une éducation non formelle ainsi que d’un accès universel à une éducation de qualité. Afin de stimuler les entreprises et la création d’emplois, les délégués des jeunes appellent à un meilleur environnement des entreprises et à des programmes qui accroissent l’accès durable aux finances et renforcent les capacités.

La déclaration vise à donner aux jeunes les moyens de participer à la gouvernance démocratique, en adaptant l’âge de l’éligibilité pour se présenter aux élections et à la création d’une charte européenne de la jeunesse. En ce qui concerne la paix et la sécurité, les représentants des jeunes exhortent les gouvernements à lutter contre le racisme et la discrimination et à inclure les jeunes migrants et la diaspora dans la prévention des conflits.

Les idées des jeunes mettent en exergue la nécessité d’incitations pour progresser vers des économies plus respectueuses de l’environnement, en proposant des initiatives gérées par les jeunes et des programmes agricoles durables. Enfin, les représentants des jeunes appellent les États membres de l’UA et de l’UE à soutenir les jeunes qui travaillent dans des industries créatives, au moyen de politiques et de plans d’action pour la promotion des arts innovants et des productions culturelles pour la jeunesse.

«Les gouvernements et les institutions doivent servir de pont entre l'État et les jeunes».

Le 4e Sommet Afrique-Europe de la jeunesse visait à renforcer le rôle des jeunes dans le processus politique de préparation au 5e Sommet UA-UE. «Investir dans la jeunesse» sera un thème principal lorsque les chefs d'État africains et européens se réuniront les 29 et 30 novembre pour discuter des priorités de leur partenariat pour les années à venir. Par leurs recommandations, les représentants des jeunes ont donné une impulsion importante aux prochaines discussions entre les dirigeants politiques africains et européens.

La déclaration du Sommet de la jeunesse sera suivie par un groupe de 36 délégués des jeunes choisis pour l’initiative «Plug-In» de la jeunesse UA-UE afin de développer davantage les propositions de la déclaration du 4e Sommet Afrique-Europe de la jeunesse.

Le 4e Sommet Afrique-Europe de la jeunesse a été organisé par les plateformes des organisations de jeunesse en Afrique et en Europe (l’Union Panafricaine pour la jeunesse, le Réseau des organisations internationales de la jeunesse en Afrique, et le Forum européen de la jeunesse) ainsi que par des organisations de la diaspora (ADYNEADYFE et ACP-YPN), avec la contribution du Conseil consultatif pour la Jeunesse du Conseil de l’Europe. Il est soutenu par l’Union européenne en partenariat avec l’Union africaine, conjointement avec la Côte d’Ivoire en tant que pays hôte.

L’interprétation simultanée pendant le Sommet a été assurée par les interprètes du Consortium pour un master panafricain en interprétation de conférence et traduction (PAMCIT), un projet soutenu par l’UE au moyen du programme panafricain.

Pour en savoir davantage sur le 4e Sommet Afrique-Europe de la jeunesse

La déclaration d’Abidjan

Communiqué de presse des réseaux de jeunes Lancement & Finale

Agenda

Photos

Enregistrement des cérémonies d’ouverture et de clôture

Page web du Sommet de la jeunesse

Liste des participants