Conférence de haut niveau Afrique-UE sur l'institutionnalisation des questions sanitaires et phytosanitaires en Afrique

Conférence de haut niveau Afrique-UE sur l'institutionnalisation des questions sanitaires et phytosanitaires en Afrique

Vendredi, 03 Avril, 2009

Le 3 avril 2009, la commissaire de l'UA chargée de l'économie rurale et de l'agriculture, Mme Rhoda Peace Tumusiime, et la commissaire européenne chargée de la santé, Mme Androulla Vassiliou, ont conjointement lancé la mise en œuvre du programme "Une meilleure formation pour des denrées alimentaires plus sûres en Afrique (BTSF-Afrique)" à Addis-Abeba, en Éthiopie. Au cours des deux prochaines années, BTSF-Afrique permettra d'utiliser 10 millions d'euros pour financer des actions de renforcement des capacités.

À cette occasion, une conférence de haut niveau sur l'harmonisation des mesures sanitaires et phytosanitaires (SPS) a été organisée dans les locaux de la CUA. Cette conférence a été précédée d'une formation intensive de quatre jours, elle aussi organisée à Addis et conçue spécialement à l'intention des fonctionnaires de la CUA, des Communautés économiques régionales et d'autres organes spécialisés. La conférence, à laquelle ont assisté les commissaires de l'UA, Mmes Tumusiime et Gawanas, le ministre portugais de l'agriculture, M. Jaime Silva, le Secrétaire général libyen du Comité populaire de l'UA pour l'agriculture et le bien-être des animaux, S.E. le Dr Abubaker Elmansouri, plusieurs ministres africains, des représentants des États membres de l'UA et de l'UE et des hauts représentants de diverses organisations internationales de normalisation, a été le théâtre d'un débat extrêmement productif et d'un échange d'expériences particulièrement enrichissant.

Il a été conclu que l'harmonisation des normes SPS était un objectif crucial, non seulement pour augmenter le potentiel d'exportation de denrées alimentaires, mais aussi pour favoriser le commerce régional entre ces pays, ce qui aurait pour effet d'améliorer le niveau sanitaire national et aurait des répercussions positives sur le développement économique de chaque nation.