5ème Forum des affaires Afrique-UE

5ème Forum des affaires Afrique-UE

Mercredi, 02 Avril, 2014

Le 5ème Forum des Affaires UE-Afrique s'est tenu du 31 Mars au 1 Avril 2014 à Bruxelles, avec une participation de près 1180 délégués, en marge du 4ème Sommet UE-Afrique.

Comme toutes les relations à long terme, le partenariat entre l’Afrique et l’Union européenne (UE) a évolué et changé au fil des ans. Le 5e Forum des affaires UE-Afrique (EABF) de cette année s’est déroulé les 31 mars et 1er avril à l’hôtel Crowne Plaza de Bruxelles, en Belgique. Il a marqué un changement important dans le sens d’une relation plus égale entre les deux continents. Pour illustrer cette tendance ainsi que l’implication plus active des entreprises, le thème de cet événement était: «Un avenir partagé pour l’UE et l’Afrique: Mobiliser le secteur privé en faveur d’une croissance durable et inclusive».

Pendant ces deux jours caractérisés par des discussions et débats dynamiques, l’accent a clairement été mis sur le secteur privé et sur la manière dont il peut contribuer au développement socioéconomique de l’Afrique par le biais d’une croissance durable et inclusive. Le Forum s’est tenu quelques jours à peine avant le 4e Sommet UE-Afrique organisé par le Conseil européen et qui a également eu lieu à Bruxelles les 2 et 3 avril. Un des objectifs du 5e EABF étant la formulation de recommandations à présenter aux chefs d’État lors du Sommet, cette programmation était tout sauf fortuite.

Un total de 1180 délégués issus de plus de 65 États membres de l’Union africaine (UA) et de l’Union européenne (UE) ont participé à l’événement, dont des dignitaires de haut niveau, tels que le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, le vice-président de la Commission européenne Antonio Tajani et le vice-président de la Commission européenne et commissaire Andris Piebalgs. Du côté des représentants africains, le Forum a eu l’honneur de pouvoir compter sur la présence de la présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA) Nkosazana Dlamini-Zuma, du vice-président de la CUA Erastus Mwencha, du président John Dramani Mahama ainsi que du président Ibrahim Boubacar Keïta de la République du Mali.

La cérémonie d’ouverture s’est distinguée par les discours d’introduction prononcés par le président Barroso et Mme Dlamini-Zuma. Le président Barroso a souligné le potentiel de la jeunesse africaine ainsi que la nécessité d’une intégration plus poussée et d’un renforcement des partenariats. Dans son allocution enthousiaste, Mme Dlamini-Zuma a évoqué le potentiel intrinsèque de l’Afrique et les défis à relever pour permettre au continent d’atteindre les objectifs ambitieux de l’UA.

Dans l’idée de placer le secteur privé au centre de l’attention, les discours d’ouverture ont été suivis par une intervention du chef d’entreprise africain M. Ahmed Heikal, puis par quelques mots de M. Tajani et de M. Mwencha.

Outre cinq sessions plénières de haut niveau, le Forum comptait au programme plusieurs sessions de quatre heures destinées à présenter des témoignages de réussite de petites et moyennes entreprises (PME) africaines. Une session finale haute de gamme a réuni des présentations de huit pays qui ont exposé à un groupe de 16 investisseurs les opportunités d’investissement qu’ils ont à offrir.

Le Forum a également permis d’accueillir un programme complet de 12 tables rondes abordant un large éventail de sujets pertinents et décisifs pour promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique. Animées par des présidents, des coprésidents et un modérateur, ces tables rondes ont donné lieu à une liste détaillée de recommandations d’actions afin de faire progresser le partenariat UE-Afrique de la façon la plus efficace possible.

Plus d’informations sur le 5e EABF:

Ateliers de suivi:

Une série d’ateliers de suivi a été organisée en Afrique et en Europe par la Commission européenne et la Commission de l’Union africaine, en s’appuyant sur la réussite du 5e Forum des affaires UE-Afrique (EABF) qui s’est tenu à Bruxelles en 2014.